Observations de rusticité des fruits
de Passiflora cærulea L.

Auteur : Charles Gratien

 

 

Article publié en 2008
Crédit photographies : Charles Gratien
Tous droits réservés
 

Passiflora cærulea L. est la "passiflore bleue", assez commune en France, qui produit des fruits de couleur orange dont la pulpe rouge est comestible, mais sans valeur gustative pour la plupart des personnes.

En fait, la fleur présente peu de bleu (la partie terminale des filaments de la couronne). Sépales et pétales sont blanc verdâtre. Les filaments de la couronne sont tricolores : base pourpre clair, partie centrale blanche et partie terminale bleue.

Selon les hasards du semis, on constate une grande variabilité : la partie bleue des filaments est plus ou moins foncée, tout comme leur partie basale, et la partie blanche des filaments est plus ou moins large.

Passiflora cærulea L. : fleur

Passiflora cærulea L. : fleur

Il existe une variété à grandes fleurs, que l'on trouve très rarement dans les jardins. J'ai pu en admirer un pied dans la région de Toulon.

Toutefois, un hybride complexe nommé 'Clear Sky' a été artificiellement créé pour la diffusion commerciale d'une déclinaison de Passiflora cærulea à très grande fleur. Noter qu'il s'agit d'un hybride et non d'une variété. Sa fleur est identique, en forme et en couleurs, à celle de Passiflora cærulea, mais elle est beaucoup plus grande que cette dernière.

On connaît plus la variété 'Constance Eliott', à fleur entièrement blanche (plus précisément de couleur blanc verdâtre, avec les filaments entièrement blancs).

Passiflora cærulea 'Constance Eliott' : fleur

Passiflora cærulea 'Constance Eliott' : fleur

En ce qui concerne la pulpe de Passiflora cærulea, j'ai remarqué que, selon les hasards du semis, certaines formes naturelles ont une pulpe plus importante que d'autres, mais, à ma connaissance, on n'a pas trouvé de forme ayant un goût attractif, que l'on aurait pu sélectionner et conserver par reproduction végétative.

J'ai également remarqué des formes à gros fruits, de taille nettement plus importante que celle des fruits habituels de l'espèce, mais au goût identique.

Dans l'échelle de résistance au  froid, Passiflora cærulea se situe au deuxième rang parmi les passiflores que l'on peut cultiver en pleine terre en France. La première étant Passiflora incarnata L., espèce herbacée originaire d'Amérique du Nord, qui produit des fruits verts à maturité. Leur pulpe blanche savoureuse est plus consistante que celle de Passiflora cærulea.

La rusticité de Passiflora cærulea L. est de l'ordre de -15°C, mais on ne trouve rien dans la littérature à propos du seuil de résistance au froid de ses fruits.

Voici deux observations, réalisées à Mont-de-Marsan, où je réside, qui lèveront (en partie) le voile sur celui-ci.

Fin novembre 2006, en faisant un tour au jardin, j'ai constaté la présence de quelques derniers fruits de Passiflora cærulea.  

Ayant noté que les quatre nuits précédentes il avait gelé (températures relevées : -4°C à -2°C), je décidai de regarder de plus près l'effet de ces gels sur les fruits.

Ils n'avaient pas subi de dégâts. La pulpe de celui que j'ai consommé était normale, douçâtre et peu goûteuse comme il est de règle pour le fruit de cette espèce.

Le lendemain matin, gel nocturne constaté : -6°C.  Au cours de l'après-midi (température +6°C), je suis allé revoir ma passiflore.

Il restait deux fruits sur la plante.

L'un, de couleur orange, donc mûr, avait gelé au niveau de l'enveloppe. Par contre la pulpe n'avait pas souffert et demeurait consommable. Le deuxième, de couleur vert/orange, donc non complètement mûr, n'avait subi aucun dégât, ni au niveau de l'enveloppe, ni au niveau de la pulpe.

Un an plus tard, j'ai eu l'occasion de faire une autre observation de rusticité des fruits, sur le même pied de Passiflora caerulea.

Dans la nuit du 15 au 16 novembre 2007, les fruits encore présents, tous mûrs, ont subi un gel de -8°C, avec dégel dans la journée.

Je les ai récoltés le 16 novembre, dans l'après-midi.

Constat : enveloppe molle et fripée (première photographie ci-dessous), mais pulpe non altérée restant tout à fait consommable (seconde photographie ci-dessous).
 

Passiflora cærulea : fruits mûrs ayant subi -8°C

Passiflora cærulea : fruits mûrs ayant subi -8°C

 

Passiflora caærulea : pulpe intacte, donc consommable, d'un fruit mûr ayant subi -8°C

Passiflora caærulea : pulpe intacte, donc consommable, d'un fruit mûr ayant subi -8°C

 

Début d'article     Liste des articles