Cueillette de feijoas en milieu urbain

Auteur : Charles Gratien

 

 

Article publié en 2006
Crédit photographies : Charles Gratien
Tous droits réservés

 

L'amateur de fruitiers rares que je suis se doit d'avoir l'œil curieux lors de ses déplacements.

Abandonné en pleine ville, aussi bétonnée qu'elle puisse sembler, il pourrait (presque...) assurer sa subsistance par la cueillette sur les arbres, arbustes, buissons, lianes et vivaces rencontrés au cours de son périple.

Bien sûr, profusion et goût exquis ne sont pas vraiment au rendez-vous.

Mais cela change complètement lorsque, en milieu d'automne, l'oeil aguerri repère des feijoas noyés par les Services des Espaces Verts, dans un but purement ornemental, au sein des jardins publics ou dans les ensembles végétaux qui atténuent la rudesse des rocades, rond-points et autres endroits peu bucoliques de nos villes ...

C'est ainsi que j'ai repéré dans un jardin public de ma commune plusieurs plantations de feijoas.

Le Feijoa (Acca sellowiana), de la famille des Myrtacées, est peu planté en France en tant que fruitier.

Il est considéré plutôt comme un arbuste décoratif par ses feuilles persistantes, aux deux faces fortement contrastées. Le recto étant vert brillant, le verso gris-argenté.

Feuilles de Feijoa (Acca sellowiana)

Feuilles de Feijoa (Acca sellowiana)

Ses fleurs, à l'aspect exotique et aux longues étamines rouges, confortent son côté esthétique au moment de la floraison, en mai-juin.

Floraison du Feijoa (Acca sellowiana)

Floraison du Feijoa (Acca sellowiana)

Dans le sud du département des Landes, la culture commerciale du Feijoa a été tentée il y a quelques années.

Les "feijoaculteurs expérimentateurs" espéraient un engouement similaire à celui provoqué par le Kiwi dans les années 1970.

Mais la vente des fruits, appelés feijoas comme l'arbre, n'a pas décollé, les français n'appréciant pas trop l'arôme pénétrant de ceux-ci. La culture comme arbre fruitier s'est en fait soldée par un demi-échec et il est rare de trouver des feijoas en vente sur les marchés.

Notre famille apprécie le goût parfumé de ce fruit rare. Donc, sachant qu'une manne fruitière délaissée se trouvait dans ce jardin public, un beau jour de début novembre, je pris mon panier et partis à la cueillette.

Ces feijoas, d'environ 1m 50 à 1m 80 de haut, sont regroupés par bandes d'une dizaine de sujets entourés d'autres arbustes décoratifs tels hortensias, Elaeagnus, rosiers.

Le Feijoa a une forme de buisson et je dois fortement me baisser, et même m'accroupir entre les différents pieds, pour ramasser les nombreux fruits tombés au sol, signe de leur maturité.

Cueillette de feijoas (fruits de Acca sellowiana) au sol

Cueillette de feijoas (fruits de Acca sellowiana) au sol

 

Feijoas (fruits de Acca sellowiana) mûrs, à récolter au sol

Feijoas (fruits de Acca sellowiana) mûrs, à récolter au sol

Mon panier se remplit rapidement et même plusieurs fois. De retour à la maison, le constat d'une récolte excellente est confirmé. Après la pesée, le chiffre tombe : 28 kg.

Les fruits sont étalés dans des cageots plats qui sont entreposés dans mon sous-sol frais. Celui-ci embaume rapidement des effluves parfumés de mes nombreux feijoas mûrs.

Récolte de feijoas (fruits de Acca sellowiana)

Récolte de feijoas (fruits de Acca sellowiana)

La dégustation peut et doit commencer rapidement car la conservation des fruits «à point» est courte. Une cure s'impose dans la famille...

Heureusement l'apport calorique est faible ; de plus la teneur en vitamine C est excellente, ce qui est bénéfique à l'approche de l'hiver.

Plus précisément, valeurs moyennes pour 100 gr :

Matière sèche : 10 %.
Protéines : 0,8 %.
Matières grasses : 0,2 %.
Glucides assimilables : 4,2 %.
Matières minérales : potassium 166 mg ; calcium 36 mg ; phosphates 10 mg ; magnésium 8 mg ; sodium 5 mg ; fer 0,05 mg.
Vitamine C : 35 mg.
Valeur énergétique : 92 kJ (22 Kcal).

Quelques observations sur le Feijoa.

Suivant les arbres, j'ai remarqué une certaine homogénéité de forme, mais jamais de taille, des fruits.

J'ai relevé trois formes, que j'ai baptisées ovale, ronde et allongée.

Acca sellowiana (Feijoa) : les trois formes de fruit (ovale, ronde, allongée)

 Acca sellowiana (Feijoa) : les trois formes de fruit (ovale, ronde, allongée)

Les différences de taille des fruits sur un même arbre peuvent être importantes, la fourchette s'établissant entre 3 et 8 cm de long.

Lors de ma cueillette, quelques beaux exemplaires de plus de 8 cm furent ramassés. Le plus volumineux mesurait 9 cm de long et avait 5 cm de diamètre, pour un poids de120 g (photographie ci-dessous).

Acca sellowiana (Feijoa) : le plus beau spécimen de fruit récolté

Acca sellowiana (Feijoa) : le plus beau spécimen de fruit récolté

Venons en pour terminer à la dégustation du fruit.

Comme signalé plus haut, les feijoas dégagent une odeur très parfumée. C'est bien agréable. Je compare celle-ci, pour les personnes initiées, au parfum subtil que dégage la fleur de Passiflora caerulea lorsqu'on y rapproche son nez.

J'épluche la peau verte avant de les consommer.

La texture de la chair blanchâtre est un peu granuleuse, comme pour certaines poires.

En coupant un fruit transversalement, on remarque des sortes de cloisonnement qui font apparaître le dessin d'une croix de Saint-André. Cette dernière est constituée d'une chair gélatineuse translucide contenant quelques toutes petites graines.

J'ai constaté que la partie centrale gélatineuse, certainement la meilleure partie du feijoa, varie plus ou moins suivant la forme du fruit, donc suivant les arbres.

Les fruits ronds en renferment le plus.

Acca sellowiana (Feijoa)  : coupes longitudinales et transversales des trois formes de fruit

Acca sellowiana (Feijoa)  : coupes longitudinales et transversales des trois formes de fruit

Le goût est difficile à expliquer. Certains palais retrouvent un mélange de goyave, d'ananas et même de fraise. Il faut goûter ! La première fois cela peut surprendre, car justement ce fruit a du goût. Nous sommes loin des nectarines et autres abricots totalement insipides qui nous sont proposés à la vente !

Pour ma part, j'adore ce fruit et tant que je n'aurai pas ma propre récolte, j'irai cueillir les feijoas citadins pour assouvir ma gourmandise fruitière.