Observations de Drosophila suzukii
sur Figuier

Auteur : Francois Drouet

 

 

Article publié en 2015 - enrichi en 2016 et 2017
Crédit photographies : François Drouet (sauf indications)
Tous droits réservés

 

Depuis 2010, Drosophila suzukii Matsumura, la drosophile à ailes tachetées (en anglais Spotted Wing Drosophila) a envahi progressivement une grande partie de la France et soulève l'inquiétude des producteurs de fruits et des chercheurs du domaine agronomique. On la connaît aussi sous les noms de drosophile japonaise ou drosophile asiatique (et parfois drosophile de la cerise).

Je n'ai pas voulu, par le présent article, publier une synthèse de plus sur cette espèce.

Il en existe de nombreuses sur Internet, où l'on trouve aussi des dossiers détaillés de qualité réalisés par divers instituts agronomiques, notamment américains et canadiens. On s'y reportera avec profit pour la dissémination géographique, la biologie de l'espèce, son cycle de vie, les moyens de lutte, etc.

Toutefois, les informations concernant l'action de la drosophile asiatique sur la figue sont quasi inexistantes... 

Ayant la pratique de la drosophile asiatique sur les figuiers de mon verger du littoral méditerranéen (région de Toulon), je livre mes observations selon le plan qui suit.

Chaque chapitre est positionné sur une page distincte pour éviter une trop longue attente de l'affichage des photographies, sachant qu'en fin de chacune des pages, outre le pointeur de retour vers le sommaire, il existe un pointeur vers le chapitre suivant permettant une lecture séquentielle de l'article.

 

SOMMAIRE

 

Lire chapitre Un ravageur pour la figue ?   

Lire chapitre Identifier les mâles et les femelles   

 L'ovipositeur   

Lire chapitre L'oeuf et la ponte (oviposition)   

 La larve   

Lire Chapitre Observations sur figues   

Lire Chapitre Observations sur feuilles et sur bois   

Lire chapitre Observations particulières   

Lire Chapitre Différenciation de l'espèce   

 

Début d'article     Liste des articles