Les fruitiers rares
 
Articles généraux      Espèces      Groupes      Pépinières      Non-French items

 


Accueil > Espèces > Feijoa > Observation de la floraison du Feijoa

 

Article publié en 2017
Auteur : François DROUET
Photographies : François DROUET
Tous droits réservés

 

 

Observation de la floraison du Feijoa

 

 

 

Je cultive sur le littoral méditerranéen (région de Toulon) une collection de 13 sujets de Feijoa, Acca sellowiana (O. Berg) Burret, appartenant à six variétés.

Au fil des années, j'ai pu observer de façon détaillée les caractères botaniques de l'espèce (bois, feuillage, fleur, fruit).

Je rends compte de mes observations de la floraison, selon le plan suivant : époque, durée, aspect général, répartition globale des fleurs, répartition des fleurs par types de rameaux, épanouissement hétérogène des fleurs d'un même groupe, fanaison.

 

EPOQUE DE FLORAISON

 

Sur mes feijoas, les bourgeons commencent à s'entrouvrir la première semaine de mars et j'ai observé que les premiers boutons floraux sont identifiables (bien que minuscules) dès le 15 mars.

La floraison du Feijoa est tardive. Chez moi, elle débute fin avril / début mai et atteint son apogée entre le 20 et le 30 mai, selon les plants.

Acca sellowiana (Feijoa) : la floraison est tardive

Acca sellowiana (Feijoa) : la floraison est tardive
(photographie en date d'un 25 mai)

A titre d'exemples, quelques observations.

Le 30 avril 2017, un pied très bien exposé de la variété 'Coolidge' âgé de 24 ans portait seulement une dizaine de fleurs épanouies, dont deux à l'intérieur de la touffe. Sur les trois pieds d'autres variétés qui l'environnaient, quelques boutons floraux commençaient à s'entrouvrir mais aucune fleur n'était épanouie.

Le 20 mai 2017, la floraison était importante sur le pied de 'Coolidge', avec toutefois de nombreux boutons floraux non encore ouverts.

Le 20 mai 2017, un plant issu de semis situé à bonne exposition à 15 m du plant de 'Coolidge' n'avait que deux fleurs épanouies et ne présentait aucun bouton floral entrouvert, alors qu'il portait des dizaines de boutons floraux totalement fermés.

Le 25 mai 2017, un pied de la variété 'Triumph' situé à proximité présentait une pleine floraison, composée de fleurs épanouies et de nombreux boutons floraux entrouverts. La proportion de boutons non encore ouverts était nettement plus faible que sur le plant de la variété 'Coolidge' à même exposition, semblant indiquer une floraison plus groupée que celle de ce dernier.

Ces observations montrent aussi que d'un plant à l'autre (de variétés différentes), la floraison peut être décalée d'au moins une vingtaine de jours.

 

DUREE DE LA FLORAISON

 

La floraison du Feijoa est de longue durée, s'échelonnant sur une période d'un mois et demi à un mois et trois semaines.

A titre d'exemples, voici deux observations concernant  le plant de la variété 'Coolidge' âgé de 24 ans ayant commencé à fleurir la dernière semaine d'avril.

Le 9 juin 2017, soit un mois et demi après, il n'était plus à l'apogée de sa floraison mais il portait encore quelques dizaines de fleurs épanouies et j'ai noté que des boutons floraux étaient toujours fermés.

Le 15 juin 2017, ce plant de 'Coolidge' portait encore une dizaine de fleurs épanouies et quelques rares boutons floraux plus ou moins ouverts. Les autres fleurs étant fanées.

La floraison étalée permet d'observer au sein d'un même groupe de fleurs les différents stades d'ouverture de la fleur.
 

Acca sellowiana (Feijoa) : du bouton à la fleur épanouie

Acca sellowiana (Feijoa) : du bouton à la fleur épanouie
(sépales ouverts et pétales fermés, à droite ; pétales entrouverts à l'arrière ; fleur épanouie sur le devant)

J'ai trouvé une des explications de l'étalement de la floraison du Feijoa en page 110 d'un article datant de plus de cinquante ans (Essai sur la croissance des arbres et leurs systèmes de floraison, Journal d'agriculture tropicale et de botanique appliquée, P. RIVALS, 1966, vol. 13, N° 1, pp. 91-122).

Le Feijoa, outre des bourgeons écailleux végétatifs (qui ne donnent naissance qu'à des rameaux feuillés), porte deux types de bourgeons reproducteurs (c'est à dire capables d'émettre des fleurs).

Cette espèce est pourvue à la fois de bourgeons écailleux uniquement reproducteurs (contenant seulement des ébauches de fleurs et qui sont dits "boutons vrais") et de bourgeons mixtes (bourgeons écailleux comportant des ébauches de feuilles et de fleurs). Les bourgeons mixtes sont à ébauches florales axillaires (l'ébauche florale est latérale par rapport à l'axe du bourgeon, dont l'extrémité est un point végétatif appelé ou non à produire un rameau feuillé).

Le professeur RIVALS indique que les boutons vrais sont les premiers à fleurir, tandis que les fleurs des bourgeons mixtes s'ouvrent de façon nettement plus tardive.

A partir de cette indication, j'ai pu observer moi-même ce décalage de floraison.

J'ai remarqué que les premières fleurs qui s'épanouissent sur un plant de Feijoa sont toutes issues de bourgeons uniquement reproducteurs et que, parmi les boutons floraux non encore épanouis, les plus gros (donc ceux qui vont s'épanouir les premiers) sont également issus de bourgeons uniquement reproducteurs.

Les boutons floraux portés par les rameaux de l'année (issus debourgeons mixtes) sont moins développés. Cela semble logique car il a fallu que le rameau de l'année se développe avant que ces boutons floraux ne puissent apparaître.

J'ai noté cependant que le décalage avec les fleurs issues de bourgeons uniquement reproducteurs n'est pas important pour les boutons floraux apparus au tout début du rameau de l'année.

J'ai observé qu'au cours du processus de floraison progressive d'un plant de Feijoa cette règle n'est pas constante.

Une grande partie des fleurs portées par les rameaux de l'année (issus de bourgeons mixtes) est épanouie ou fanée alors qu'une partie des fleurs directement portées par les rameaux de l'année précédente (fleurs issues de bourgeons uniquement reproducteurs) est encore au stade bouton floral fermé.

Je n'ai pas étudié la durée du développement de la fleur, mais V. A. EVREINOFF indique qu'entre la naissance du bouton floral et son épanouissement, il s'écoule environ un mois (Etude pomologique sur le Feijoa, Journal d'agriculture tropicale et de botanique appliquée, 1955, vol. 2, n° 5,  pp. 323-329).

 

ASPECT GENERAL DE LA FLORAISON

 

Le Feijoa est un arbre très florifère. Je n'ai pas constaté de différences d'abondance de floraison entre les 6 variétés de Feijoa que je cultive.

Les fleurs sont de taille moyenne.

Je les ai mesurées et j'ai pu constater que les fleurs épanouies ont un diamètre de 3 cm à 3,5 cm (de l'extrémité d'un pétale à l'extrémité du pétale opposé). Leur hauteur (jusqu'au sommet des étamines) est de 3,5 cm à 4 cm.

J'ai également établi par mesures que les boutons floraux à leur stade de développement maximal, c'est à dire lorsque du rouge commence à poindre au sommet entre les pétales blancs fermés, ont une hauteur de 2,5 cm à 3 cm. 

Au fil des années, je me suis rendu compte que la floraison du Feijoa n'est pas aussi somptueuse que ne le laisseraient penser les photographies des fleurs en gros plan.

En fait, de loin, l'effet de masse n'y est pas.

Acca sellowiana (Feijoa) : arbuste en fleurs

Acca sellowiana (Feijoa) : arbuste en fleurs
(de loin, la floraison ne présente pas d'effet de masse...)

 

Acca sellowiana (Feijoa) : floraison

Acca sellowiana (Feijoa) : floraison

Les rameaux de plus d'un an du Feijoa sont longs, grêles, le plus souvent dégarnis (de feuilles et de rameaux axillaires) dans leur partie inférieure et sont espacés les uns des autres. La floraison n'apparaît donc pas vraiment dense.

Acca sellowiana (Feijoa) : branchette avec rameaux florifères

Acca sellowiana (Feijoa) : branchette avec rameaux florifères
(noter que la branchette de trois ans, à gauche, est dégarnie de feuilles et qu'il en est de même sur presque toute la longueur des
trois rameaux de deux ans, espacés, qu'elle porte au sommet ; les feuilles et les fleurs sont concentrées au bout des ramifications)

De plus, la floraison étant très étalée, beaucoup de boutons floraux et de fleurs fanées coexistent sur les rameaux avec les fleurs épanouies.

Pour moi, la floraison est à observer de près, à deux ou trois mètres de l'arbre. Le contraste est alors saisissant entre le vert tendre des jeunes feuilles et l'éclat rouge et blanc des fleurs, qui coexistent sur les rameaux de l'année.

Acca sellowiana (Feijoa) : floraison

Acca sellowiana (Feijoa) : floraison observée de près

 

Acca sellowiana (Feijoa) : floraison

Acca sellowiana (Feijoa) : floraison
(noter la coexistence de boutons, de fleurs épanouies et de fleurs fanées)

 

Acca sellowiana (Feijoa) : groupes de fleurs

Acca sellowiana (Feijoa) : groupes de fleurs

 

Acca sellowiana (Feijoa) : groupe de trois fleurs

Acca sellowiana (Feijoa) : groupe de trois fleurs

 

REPARTITION GLOBALE DES FLEURS

 

J'observe que la floraison est bien répartie sur la touffe de Feijoa, à tous niveaux de celle-ci, aussi bien sur le haut que sur le bas.

Acca sellowiana (Feijoa) : floraison sur le haut de la touffe

Acca sellowiana (Feijoa) : floraison sur le haut de la touffe

La floraison se situe principalement sur la périphérie immédiate ou secondaire de la touffe.

Acca sellowiana (Feijoa) : fleurs sur rameaux périphériques de la touffe

Acca sellowiana (Feijoa) : fleurs sur rameaux périphériques de la touffe

Mais il existe aussi, en nombre moindre, des fleurs à l'intérieur de la touffe.

A l'examen attentif, j'ai constaté que celles-ci ont deux origines.

D'une part, des rameaux repercent sur la partie basse et dénudée de charpentières situées à l'intérieur de la touffe et ils peuvent porter des fleurs. Il s'agit souvent de courts rameaux de un an (10 à 30 cm), parfois de branchettes plus longues de deux ou trois ans.

Acca sellowiana (Feijoa) : fleurs sur rameau de l'intérieur de la touffe
(noter que le rameau de l'année précédente porteur de fleurs a repercé d'une grosse charpentière)

Ces rameaux courts et branchettes peuvent porter directement des fleurs (issues de bourgeons uniquement reproducteurs, dits boutons vrais). Ils peuvent aussi porter des rameaux de l'année (issus de bourgeons mixtes) porteurs de fleurs.

Acca sellowiana (Feijoa) : fleurs sur rameau de l'intérieur de la touffe
(noter que le rameau de l'année précédente porteur de fleurs a repercé d'une grosse charpentière)

D'autre part, de longs rameaux partant de branches de périphérie s'arquent à l'intérieur de la touffe et il n'est pas rare que des fleurs se développent au bout de ceux-ci.

Acca sellowiana (Feijoa) : groupe de fleurs à l'intérieur de la touffe

Acca sellowiana (Feijoa) : groupe de fleurs à l'intérieur de la touffe
(noter que les fleurs se situent à l'extrémité d'un long rameau intérieur)

 

Acca sellowiana (Feijoa) : groupe de fleurs à l'intérieur de la touffe

Acca sellowiana (Feijoa) : groupe de fleurs à l'intérieur de la touffe
(noter l'extrémité du long rameau intérieur portant les fleurs, en bas, à droite).

 

REPARTITION DES FLEURS PAR TYPES DE RAMEAUX

 

TYPOLOGIE DES BOURGEONS

J'utilise la terminologie en matière de bourgeons adoptée par le professeur RIVALS (Essai sur la croissance des arbres et leurs systèmes de floraison, Journal d'agriculture tropicale et de botanique appliquée, P. RIVALS, 1966, vol. 13, N° 1, pp. 91-122).

Le Feijoa, outre des bourgeons écailleux végétatifs (qui ne donnent naissance qu'à des rameaux feuillés), porte deux types de bourgeons reproducteurs (c'est à dire capables d'émettre des fleurs).

L'espèce est en effet pourvue à la fois de boutons vrais (bourgeons écailleux contenant uniquement des ébauches de fleurs) et de bourgeons mixtes (bourgeons écailleux comportant des ébauches de feuilles et de fleurs).

Les bourgeons mixtes sont à ébauches florales axillaires (l'ébauche florale est latérale par rapport à l'axe du bourgeon, dont l'extrémité est un point végétatif appelé ou non à produire un rameau feuillé).

Le bouton vrai est dépourvu de méristème végétatif, apical ou axillaire. Il ne peut pas permettre l'extension végétative de la plante. Il contribue uniquement à la reproduction de celle-ci.

Mais, il faut noter que s'il ne contient pas d'ébauches de vraies feuilles dotées d'un méristème axillaire, on trouve au sein de son enveloppe écailleuse une feuille florale, pourvue dès sa sortie du bourgeon de la jeune fleur à son aisselle.

 

FLEURS SUR RAMEAUX DE L'ANNEE

J'ai observé que les fleurs du Feijoa apparaissent le plus souvent sur les rameaux de l'année (issus d'un bourgeon mixte). Ceux-ci poussent sur les rameaux de l'année précédente (bois d'un an).

Acca sellowiana (Feijoa) : fleur solitaire au début de la deuxième pousse d'un rameau de l'année

Acca sellowiana (Feijoa) : fleur solitaire au début de la deuxième pousse d'un rameau de l'année
(le rameau de l'année est reconnaissable à son duvet blanchâtre)

 

Acca sellowiana (Feijoa) : point d'attache d'une fleur solitaire au début de la deuxième pousse d'un rameau de l'année

Acca sellowiana (Feijoa) : point d'attache d'une fleur solitaire au début de la deuxième pousse d'un rameau de l'année
(la deuxième pousse s'est développée dans le prolongement d'une première pousse de l'année)

 

FLEURS SUR RAMEAUX DE L'ANNEE PRECEDENTE

Les fleurs du Feijoa ne naissent pas que sur les rameaux de l'année. J'ai constaté que des fleurs issues de boutons vrais apparaissent (isolées ou en groupes) directement sur des rameaux de l'année précédente (bois d'un an).

Acca sellowiana (Feijoa) : fleurs solitaires sur rameau de l'année précédente

Acca sellowiana (Feijoa) : fleurs solitaires sur rameau de l'année précédente (stade bouton floral)
(remarquer l'absence de feuilles)

 

Acca sellowiana (Feijoa) : fleur solitaire le long d'un rameau de l'année précédente

Acca sellowiana (Feijoa) : fleur solitaire le long d'un rameau de l'année précédente
(noter que la fleur est directement portée par le bois d'un an)

 

Acca sellowiana (Feijoa) : fleur solitaire le long d'un rameau de l'année précédente

Acca sellowiana (Feijoa) : point d'attache de la fleur solitaire sur le rameau de l'année précédente
(noter que la fleur est directement portée par le bois d'un an)

 

FLEURS SUR RAMEAUX DE DEUX ANS

J'ai repéré de très rares cas de fleurs (issues de boutons vrais) implantées directement sur du bois de deux ans.

J'éprouve beaucoup de difficulté à distinguer les début et fin de rameau d'une année donnée chez le Feijoa. Mais la différence de diamètre des tiges et la distance entre la fleur observée et le début des rameaux de un an, au bout de la branche, me permettent d'identifier la floraison sur bois de deux ans.

Acca sellowiana (Feijoa) : floraison sur portion de rameau de deux ans (très rare)

Acca sellowiana (Feijoa) : floraison sur portion de rameau de deux ans (très rare)
(les deux fleurs les plus hautes sont sur du bois de deux ans)

 

Acca sellowiana (Feijoa) : fleurs sur bois de deux ans (très rare)

Acca sellowiana (Feijoa) : fleurs sur bois de deux ans (très rare)
(noter la différence de diamètre avec les deux tiges de un an partant au-dessus)

 

SYNTHESE

Il faut retenir que la floraison, donc la fructification, n'a pas lieu uniquement sur les rameaux de l'année, mais qu'elle se produit aussi sur le bois d'un an (bien que principalement présente sur les rameaux de l'année). La floraison, donc la fructification, sur bois de deux ans est très rare
 

Je livre mes observations détaillées de la disposition des fleurs sur les rameaux du Feijoa dans un article spécifique.

 

EPANOUISSEMENT HETEROGENE DES FLEURS D'UN MÊME GROUPE

 

J'ai observé que les fleurs d'un même groupe ne s'épanouissent pas de façon homogène.

Par exemple, dans le groupe de six fleurs ci-après, situé sur un rameau de l'année en partie haute périphérique de la touffe de Feijoa.

Acca sellowiana (Feijoa) : groupe de six fleurs sur un rameau de l'année (stade bouton floral)

Acca sellowiana (Feijoa) : groupe de six fleurs sur un rameau de l'année (stade bouton floral)
(noter que les boutons floraux sont inégalement développés)

J'observe que dans le groupe le développement des boutons floraux est hétérogène. Et je remarque que la grosseur des boutons n'est pas liée à leur ancienneté sur la tige (si c'était le cas, les boutons les plus petits devraient être ceux les plus hauts sur la tige).

Acca sellowiana (Feijoa) : groupe de six fleurs sur un rameau de l'année (stade bouton floral)

Acca sellowiana (Feijoa) : groupe de six fleurs sur un rameau de l'année (stade bouton floral))
(noter, en haut à droite, la tige qui porte les six fleurs)

En observant la floraison du groupe, je constate qu'elle est échelonnée, conséquence de l'hétérogénéité du développement des boutons avant épanouissement.

Acca sellowiana (Feijoa) : floraison échelonnée d'un groupe de six fleurs sur un rameau de l'année

Acca sellowiana (Feijoa) : floraison échelonnée d'un groupe de six fleurs sur un rameau de l'année

 

Acca sellowiana (Feijoa) : floraison échelonnée d'un groupe de six fleurs sur un rameau de l'année

Acca sellowiana (Feijoa) : floraison échelonnée d'un groupe de six fleurs sur un rameau de l'année

L'hétérogénéité des épanouissements dans les groupes de fleurs est l'un des facteurs de l'échelonnement général de la floraison du Feijoa.

 

FANAISON DES FLEURS

 

La fleur du Feijoa se fane assez rapidement.

Je n'ai pas réalisé de relevés précis, mais selon V. A. EVREINOFF, la durée de la fleur est de quatre jours (Etude pomologique sur le Feijoa, Journal d'agriculture tropicale et de botanique appliquée, 1955, vol. 2, n° 5,  pp. 323-329).

Acca sellowiana (Feijoa) : fleurs (fanaison)

Acca sellowiana (Feijoa) : fanaison

J'ai constaté que lorsque la fleur se fane, les pétales et les étamines tombent les premiers, en même temps. 

Le style reste assez longtemps seul sur le plateau central reliant les sépales entre eux, puis le stigmate se dessèche, avant que le style ne fasse de même, progressivement de haut en bas.

Acca sellowiana (Feijoa) : fanaison

Acca sellowiana (Feijoa) : fanaison

Les sépales ne tombent pas lorsque la fleur se fane.

Acca sellowiana (Feijoa) : fin de la fanaison

Acca sellowiana (Feijoa) : fin de la fanaison
(les pétales et les étamines sont tombés, pour la fleur la plus à droite, le style est également tombé)

Lorsque l'ovaire fécondé se transforme en fruit, les sépales se redressent et se rapprochent les uns des autres. Ils sont progressivement absorbés en partie dans le fruit.

A complet développement du fruit, ce qu'il en reste apparaît en touffe dans une invagination à l'apex.

 

 

Retour début article Début d'article   Retour liste des articles Articles Feijoa